Discours présidentiel : la leçon d’Obama aux leaders européens

Le discours de Barack Obama cet après-midi au Palais des Beaux-Arts a captivé l’ensemble des invités présents dans la salle. Durant plus d’une demi-heure, le Président américain a partagé sa vision des relations UE-US, rappelant les liens historiques entre les deux blocs et soulignant l’importance de la coopération face à la crise ukrainienne.

Bien que prévisible et attendu, cet aspect géopolitique n’est pas ce qui a frappé le plus dans ce discours. En ouverture, le speech d’Obama a laissé paraitre l’homme derrière le Président. Barack Obama a en effet délivré un discours profondément humaniste, faisant appel à la dignité, aux valeurs et principes fondamentaux de l’Europe, sur lesquels se sont fondés les Etats-Unis. En mentionnant la résistance féroce dont ont fait preuve les peuples européens envers les envahisseurs au cours des conflits mondiaux du 20e siècle, Barack Obama a rappelé à chacun l’importance d’être humain, au sens noble du terme. Le Président a parlé avec son cœur, appelant à la solidarité envers les ukrainiens qui traversent une crise profonde après la mise en péril de leur souveraineté.

Cette chaleur qu’il a partagée en rappelant l’importance de ces valeurs d’entraide et de soutien a donné à son discours une saveur et un poids dont la plupart des dirigeants européens semblent incapables. Depuis quand nos leaders ne se sont-ils pas ainsi exprimé avec passion et ferveur ? Evoquer la solidarité pour appuyer des mesures politiques n’a rien avoir avec le fait de rappeler ce qui fait de nous des Humains. Cette capacité au pire certes, mais aussi au meilleur. Aujourd’hui Barack Obama a essayé de titillé la part de bon en nous, en faisant appel à notre mémoire collective, et à la part de responsabilité de chacun dans l’évolution de notre monde. Qui peut en dire autant parmi les responsables européens et autres technocrates bruxellois ? A l’approche des élections de Mai, beaucoup d’entre eux feraient bien de s’inspirer de ce discours fervent pour s’adresser à la population.

Cessez de considérer les citoyens comme des électeurs et voyez-les comme des Hommes. Des Hommes avec leurs espoirs, leurs doutes, leurs aspirations, leurs joies, leurs vécus et leurs peines. Nous sommes plus qu’une addition de votes, nous sommes des Hommes. Expliquer de façon rationnelle en quoi telle ou telle proposition est avantageuse pour nous c’est bien. Vous adressez à notre part d’humanité c’est mieux. En clair, parlez-nous d’Homme à Homme. Pas de dirigeant à électeur. Les discours prononcés avec le cœur, avec les tripes, vibrant de toute cette conscience collective qui a forgé l’histoire de l’Humanité depuis ses débuts, seront toujours plus efficaces et percutants que le plus pointu des discours chiffrés et techniques. Assez de ces speeches aseptisés, sans couleur ni saveur, débités par des costumes trois pièces automatisés. Remettons de l’Humain dans nos relations. Et qui sait, peut-être qu’un jour nous ferons enfin un bon dans notre évolution. Un bon vers autre chose que des tiroirs-caisses à la place du cœur et des calculatrices à la place du cerveau. Ce ne serait pas si mal comme perspective…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s